Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 06:45

undefined
une Frégate Affaires vandalisée pour extraire le moteur !

undefined
on commence par la remettre sur ses pattes pour le remorquage
undefined
on regonfle les roues, je suis passé par là
le plus dur c'est quand les pneus sont explosés...
en arrière plan une autre Frégate ! sauvée aussi ?
undefined
on prépare la barre de remorquage, on n'est pas géné par le parechoc !
undefined
La R16 est solide, elle tire plus grosse qu'elle !

undefined
undefined

On mesure le travail réalisé, elle est magnifique !


La base en un modèle affaires de 1954. Mais il y quelques digressions. Le moteur est un 671 de Goélette en 2,2L avec un carbu 34 de Peugeot 504, allumeur de 204 et vis platinés de Fiat 500. Support moteur AV de BX 14 RE adaptés etc.. Il était des pièces introuvables à l'époque, fallait bien trouver une combine, et vite... L'autre Frégate Blanche sur une des photos était en plus mauvais état ( posée à même le sol ) le soubassement était attaqué, Il aurait sûrement été possible de la sauver mais la verte était en meilleur état et plus facile à bouger. Le tableau de bord de la blanche était plus récent, et personnellement je le trouvais moins beau. J'ai néanmoins copieusement dépouillé cette épave pour tirer un max de pièce dans le prix de vente. Anecdote. À l'époque, la transaction a été conclue avec un papy un peu original contre 2 pneus de Traction en 165 X 400 pour mettre sur la remorque de son tracteur. Il avait récupéré ces épaves pour les mettre dans son jardin, la verte pas trop près des arbres et des bâtiments, comme ça en cas de tremblement de terre, il se serait vite réfugié à l'intérieur sans être secoué car la voiture était sur suspension. ( on est presque dans le Grosland profond, c'était en 1986 ).  Après j'ai écumé les bois, les fermes. Il s'en était vendu pas mal à l'époque dans ma région du sud Vienne. La coutume de l'époque voulait qu'on abandonne les épaves un peu partout. Voir de s'en servir pour faire des poulaillers à volaille. Comme à l'époque un faisait des virées avec des motos d'enduro, c'était facile de débusquer des quantités assez hallucinantes de vielles bagnoles à l'abandon dans des coins vraiment très perdus, et récupérer de la pièce à bon compte. J'ai acheté une Goélette au beau-père à un collègue de boulot, qui l'avait revu quelques temps auparavant. Et après c'est du classique, tôlerie, peinture, sellerie ( en deux ton de bleu et blanc suivant modèle d'époque )  quelques bourses pour trouver les bricoles qui manquent. 

Je suis en train de la remettre à niveau suite à 12 ans d'immobilisation et le WE dernier, à mon grand malheur, j'ai constaté que la pédale de frein part au plancher
.
 Et DONC Affaire à suivre… Merci Denis

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis - dans Frégate
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Renault Frégate - la restauration
  • Renault Frégate - la restauration
  • : Ce blog est destiné à la restauration et à l'entretien des voitures anciennes en particulier de la Frégate, Manoir ou Domaine de Renault. Ce blog est ouvert à tous les passionnés de mécanique et véhicules de toutes marques de 1950-1960. Merci pour vos photos
  • Contact

Rechercher