Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 22:39

Le réglage du jeu des culbuteurs

Cet après-midi, alors que je travaillais à la repose de la mécanique sur notre break Domaine R1103 de 1957, j’ai procédé au réglage des culbuteurs.

 

 

  Opération de routine, très facile à réaliser par n’importe quel amateur, mais tout à coup je me suis pris à penser que tous nos amis Frégatistes ne connaissent pas forcément la méthode de réglage la plus efficace sur ce type de moteur.

 

 La revue technique d’époque n’est pas très bavarde sur le sujet (comme du reste sur beaucoup d’autres points peu détaillés …) et ne donne pas d’éléments quant à l’ordre de réglage.

 Alors voici une méthode simple qui peut être utilisée sur la plupart des moteurs à 4 cylindres et peut également être déclinée sur un moteur comportant 6 ou 8 cylindres… Cette méthode permet de régler les culbuteurs dans un ordre logique, basée sur l’ordre d’allumage d’un moteur 4 cylindres en ligne, qui est quasi universellement : 1-3-4-2.

 Pour régler le jeu d’un culbuteur, il faut s’assurer bien évidemment que la soupape correspondante est en position fermée. Comment en être certain ? Tout simplement, en observant le cycle du moteur, on s’aperçoit qu’il existe un moment où les DEUX soupapes d’un même cylindre sont fermées, ce qui permettra de régler leurs culbuteurs. Ce moment précis se retrouve dans le tableau ci-après :

 

Soupapes en bascule sur cylindre n° :

 

On règle les soupapes du cylindre n° :

1

 

 

 

4

 

 

 

3

 

 

 

2

4

1

 

 

 

2

 

3

 

 Principe :

 1.       On place les soupapes d’un cylindre « en bascule », c’est-à-dire que la soupape d’échappement est en fin de fermeture alors que la soupape d’admission commence à s’ouvrir. Pour cela, faire tourner le moteur dans son sens de rotation habituel (à droite pour la Frégate) à la manivelle ou par la poulie de vilebrequin.

 

 2.      Régler alors les DEUX soupapes du cylindre « opposé » au jeu prescrit : se conformer aux prescriptions du constructeur, dans le cas de la Frégate les jeux sont variables selon les types de moteur, mais en mettant un jeu de 0,10 à 0,15 mm à l’admission et 0,15 à 0,20 mm à l’échappement, vous serez certain d’un réglage correct sur ce type de moteur.

 

 3.      Précisions importantes :

·        le réglage des culbuteurs sur Frégate se fait moteur froid

·        le jeu se règle à l’aide de cales d’épaisseur, la cale correspondante devant passer « grassement » entre la queue de soupape et le culbuteur.

·        Le cylindre n° 1 est celui le plus proche de l’embrayage.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Renault Frégate - la restauration
  • Renault Frégate - la restauration
  • : Ce blog est destiné à la restauration et à l'entretien des voitures anciennes en particulier de la Frégate, Manoir ou Domaine de Renault. Ce blog est ouvert à tous les passionnés de mécanique et véhicules de toutes marques de 1950-1960. Merci pour vos photos
  • Contact

Rechercher