Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 07:24

 « Frégatiste » malgré moi…

 

Si on m’avait dit qu’un jour j’aurai une Frégate, je crois que j’aurais alors beaucoup ri. En effet, comment un amateur de Citroën anciennes pourrait-il acheter une RENAULT ?

 

 C’est absurde… et pourtant c’est arrivé ! Si si, je vous le jure… il y a bien une Renault parmi les anciens véhicules de la maison. Naturellement, les commentaires ont fusés de toutes parts du côté des amis : Martial serait-il devenu fou ? Une Renault ? Ben çà alors !!

  Même si mon passé automobile regorge de Citroën, anciennes ou modernes, je tiens à signaler qu’il y eut aussi quelques Renault :

  • dans les années 80, une petite 4cv m’emmenait au boulot tous les jours
  • un peu plus tard, après une ou deux 2cv, une 4L est passée entre mes mains, puis une deuxième…
  • deux R16 (une TS et une TL) se sont succédées, de très bonnes voitures…
  • plus récemment, en 2003, une autre 4cv est restée chez nous 1 an environ…

 Et voici qu’à l’automne 2006, nous nous retrouvons avec une Frégate de 1957, pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agit d’un break Domaine, une voiture qui n’a parcouru à ce jour que 7900 kilomètres !! OUI, j’ai bien dit sept mille neuf cents kilomètres, pas d’erreur !

 

L’histoire de l’arrivée de cette voiture chez nous est assez rocambolesque. Cela s’est fait d’une manière tellement inattendue qu’aujourd’hui encore je ne sais même pas ce qui nous est passé par la tête… Non pas que je regrette, bien au contraire, plus les jours passent, plus je travaille sur cette grosse voiture, plus je la trouve attachante.

 

 Depuis toujours, je suis amateur d’automobiles anciennes, depuis 1980 j’en ai toujours eu au moins une… et jusqu’à près d’une douzaine ensemble, oh pas que de autos roulantes bien sûr, il y eut aussi bon nombre d’épaves plus ou moins mûres… Cette passion de l’auto ancienne, mon épouse la partage avec moi depuis de nombreuses années, et nous avions toujours une bonne occasion pour sortir en ancienne, lorsque le temps s’y prêtait.

 

 Mais voilà, depuis quelques temps, j’avais ré-orienté la « collection » autour de véhicules Citroën de type utilitaire. Ces véhicules ne comportent que 2 places assises, et en plus il n’y en a qu’un en état de rouler aujourd’hui… donc les ballades en anciennes se sont trouvées limitées par le fait que l’on ne pouvait plus emmener personne en dehors de nous deux..

 

 Nous avons donc décidé cet été 2006 de racheter une ancienne, mais cette fois ci nous partions à la recherche d’une berline populaire : après avoir bien réfléchi, notre choix s’orientait vers une Simca Aronde, pour changer un peu des Citroën…

 

 Et c’est en allant visiter une Aronde… que nous avons tous les deux craqué pour la Domaine !

En effet, la Simca était en vente chez ACCLC à La Clayette (71), dépôt vente professionnel, animé par Yves et Séverine, des gens charmants.

Après un essai de la Simca, mon épouse me signale que l’accès aux places AR n’est pas très aisé, à cause de l’arche de roue assez proéminente. De plus, il faut que je vous dise que nous avons deux chiennes qui aiment bien aussi se joindre à nous lors de ballades en anciennes… et les sièges en tissu de la Simca semblaient trop fragiles pour les grosses papattes de notre bouvier Bernois !

 

 Alors, à regrets, je renonçais à la petite Simca, qui soit dit en passant était fort plaisante à conduire et dans un très bel état.

Un peu sur notre faim, nous jetons un coup d’oeil alors les autres « populaires » en vente dans ce musée : une Traction, non merci on a déjà eu, une ID19, trop fragile au niveau hydraulique, je souhaite une auto facile d’entretien…

 

C’est alors que j’avise la grosse Renault verte qui trône au milieu de la cour, sans prix affiché… Je connaissais déjà la Frégate par sa « mauvaise » réputation, et il est vrai que je me sentais moyennement attiré… mais j’avais surtout vu en elle le fait que c’était un BREAK, donc avec beaucoup de place pour nos toutounes !

Nous approchons de la voiture, et pendant que je discutais avec Yves, mon épouse ouvre les portes AR et s’exclame : « viens voir la place qu’il y a là dedans ! »

Effectivement, je vois que la voiture est très spacieuse, nous constatons aussi son état de conservation intérieur exceptionnel, des banquettes en skaï (donc pratiques à nettoyer) un coffre immense… Bref çà nous « bottait » de plus en plus.

 

Yves nous raconte l’historique de la voiture (*), et je demande à entendre le moteur : il démarre sans souci, mais il y a un très fort bruit au ralenti, comme des culbuteurs très mal réglés, bruit qui disparaît à l’accélération. Un peu perplexe tout de même, et après avoir réfléchi une bonne semaine, je reviens seul essayer la voiture, qui fonctionnait plutôt bien, à part ce bruit moteur.

Je tombe d’accord sur les conditions avec Yves, notamment une remise en état à 100% des freins, une batterie neuve, un contrôle technique valide, des pneus en état et quelques détails encore.

La voiture nous sera donc livrée fin août 2006, comme convenu.

 

Et c’est ainsi que nous avons accueilli cette grosse Renault, une auto attachante avec ses formes rondes et généreuses, agréable à conduire, mais qui nécessitera malgré tout beaucoup de soins avant de pouvoir vraiment rouler en toute tranquillité.

 

Mais çà, c’est une autre histoire, que je vous raconterai plus tard…

 

En attendant, vous pouvez retrouver ce break Domaine dans « Auto Passion » de Novembre 2006, où un article de 5 pages lui est consacré :

Voir aussi Frégate : revue de Presse où il y d'autres articles sur la Domaine

 

Vous pouvez aussi la voir sur notre site personnel : http://vieuxcrocodile.chez-alice.fr/ parmi nos autres véhicules anciens.

 

Voilà, comme vous pouvez le constater, il ne faut jamais dire « jamais », et nous voici Frégatistes malgré nous, et finalement heureux de l’être !

 

Voir aussi :

Partager cet article

Repost 0
Published by Martial - dans Frégate
commenter cet article

commentaires

Martial 03/12/2006 22:24

Merci Tony pour votre appréciation.
Je suis naturellement preneur de toute photo concernant les vieux camions "U23"...
Mon mail perso : vieuxcroco@club-internet.fr
Amicalement,
Martial

tony 28/11/2006 20:05

bonsoir sympa l'histoire de la fregate de plus elle est magnifique .il y'a 15 jours je suis aller voir un colectioneur dans ma regions il possede des utilitaire d'avant guerre notament un  23 comme sur le liens du vieux croco malheuresement je n'ai pas de photos ja vais reprendre contact avec ce monsieur et la prochaine foi je prendrai quelque photos afin de vous les faire parvenir.les vehicules sonts dans le 62 aux alentour de calais.cordialement tony

Présentation

  • : Renault Frégate - la restauration
  • Renault Frégate - la restauration
  • : Ce blog est destiné à la restauration et à l'entretien des voitures anciennes en particulier de la Frégate, Manoir ou Domaine de Renault. Ce blog est ouvert à tous les passionnés de mécanique et véhicules de toutes marques de 1950-1960. Merci pour vos photos
  • Contact

Rechercher